LE RECIT Photo Masterclass

La séquence photographique vient répondre à un désir du photographe, auteur à part entière, de raconter des histoires, de produire du récit. Réel ou Fictionnel ? Ouvert ou fermé ? Ou, quand, comment et jusqu’ou ? Le récit photographique est un outil de création au service de ce qui a besoin de s’exprimer, matière vivante et vibrante, véritable incarnation du monde intérieur de l’auteur.

Véritable plongée dans le processus narratif en photographie, ce Photo Masterclass permet de découvrir les différentes structures possibles d’un récit, tout en « posant » son identité photographique au préalable.

Prochaine session du 27 au 29 janvier 2023 – Marseille, Le Pangolin > EN SAVOIR PLUS

OBJECTIFS

  • Comprendre le processus de narration
  • Développer son identité photographique pour « prendre la main » sur le réel
  • Incarner son monde intérieur

PROGRAMME / DEROULE

1/. En préambule 

Pour profiter pleinement de ce module, il est tout d’abord important que chaque participant ait un travail en cours sur lequel va porter le module (qui pourra être complété durant le week-end), mais aussi un corpus photographique existant, qui permettra de creuser l’univers photographique.


2/. Déroulé

Après un premier temps de présentation et d’échange en groupe autour du travail et de l’intention de chacun (vendredi soir), différents exercices sont proposés le samedi, qui permettent de mieux cerner son univers, et creuser une intention. William Guidarini, et Michaël Serfaty, responsable du Pangolin, évoqueront leur travail au cours de cette journée. Le dimanche sera consacré au travail sur les images pour mettre en forme une narration sous forme de diaporama.

3/. Restitution

En fin de parcours le dimanche soir, les séries seront projetées en public, et chaque photographe sera invité à parler de son travail (son univers, son intention, etc.).


Archives


Avis

J’avais besoin de retrouver un fil directeur et vous m’avez aidé à entrouvrir ce qui est enfoui en moi, là où naissent mes images. Vos regards sur mon travail ont décrypté le fouillis de ma profusion et vous avez su mettre des mots sur le désordre de ma pensée. J’ai bénéficié de votre confiance et j’ai retrouvé la mienne. Objectif atteint ! 

Geneviève C. (module 2022)

J’ai compris qu’écrire un récit photographique ne se limite pas à raconter un propos avec de jolies images mais aussi à accueillir la parole de l’auteur photographe que je suis. L’indispensable nécessité d’embarquer dans mes images mon identité et les questions qui m’animent. Je suis à présent en chemin les bras ouverts. 

Véronique E. (module 2021)

J’ai mieux compris au cours de ces 3 jours qu’il était indispensable d’utiliser ce que nous sommes profondément : sa propre matière, sa sensibilité, ce qui fait sens et nous fait avancer. J’ai également compris que l’histoire personnelle ne peut être laissée à distance. Les différents exercices nous ont vraiment aidés à extraire « cette précieuse matière

Martine G.. (module 2022)

J’ai apprécié l’implication et la sincérité de la démarche pédagogique de William. Elle pousse à une réflexion sans imposer un prêt à penser ou un modèle trop inspiré de ta propre démarche. Chapeau ! Le lieu, l’accueil, l’intervention de Michaël Serfaty : super !

Laurent R. (module 2021)

Ce stage a été intense et riche en enseignements. En particulier, l’effort de clarification et de précision du récit que nous avons dû effectuer m’a réellement permis de mieux cerner la direction à suivre dans mes choix d’images et de donner ainsi davantage de cohérence à mon travail photographique. Il m’a aussi amené à prendre un peu plus en compte le spectateur pour lui laisser une place et la liberté de se raconter sa propre histoire au travers des photos. »

Anne-Marie Lhoste (module 2022)

Ce que j’ai retenu, avant tout, c’est qu’une démarche d’auteur, est une démarche globale dont les différents aspects doivent être hiérarchisés et que tout commence par mieux me connaitre  (caractère, valeurs, sources de joie et d’angoisse, interrogations récurrentes). Un auteur photographie à partir de ce cœur, de ce moteur.

Hugo L. (module 2021)